Medrol (méthylprednisolone)

Doses Quantité Prix Commander
4 mg 30 101
4 mg 60 139
4 mg 90 161
4 mg 120 185
4 mg 180 219
8 mg 30 135
8 mg 60 209
8 mg 90 267
8 mg 120 325
8 mg 180 429
16 mg 30 123
16 mg 60 183
16 mg 90 227
16 mg 120 273
16 mg 180 351

Medrol (méthylprednisolone) indication

Medrol est un médicament de la famille des Glucocorticoïdes. Il est utilisé pour les traitements ou en cas d'apparition des symptômes suivants :

Affections du nerf optique, non classées ailleurs

Anomalies du métabolisme du calcium

Aplasie médullaire acquise pure, sans précision

Artérite, sans précision

Arthrite rhumatoïde, sans précision

Asthme, sans précision

Atteinte systémique du tissu conjonctif, sans précision

Autres affections pulmonaires interstitielles avec fibrose

Autres anémies hémolytiques auto-immunes

Autres artérites à cellules géantes

Autres dermatoses bulleuses précisées

Autres épilepsies et syndromes épileptiques généralisés

Autres polypes des sinus

Choriorétinite, sans précision

Dermatose neutrophile fébrile [Sweet]

Echec et rejet d'un organe et d'un tissu greffés non précisés

Erythema elevatum diutinum

Exophtalmie

Hépatite alcoolique

Hépatite auto-immune

La méthylprednisolone appartient à un groupe de médicaments appelés corticostéroïdes. Les corticostéroïdes sont des hormones produites naturellement dans notre corps, et elles jouent un rôle essentiel dans un grand nombre de fonctions corporelles importantes.

La méthylprednisolone est un médicament corticostéroïde synthétique (produit artificiellement) qui a été mis au point pour imiter l'action des hormones corticostéroïdes sécrétées naturellement dans le corps. Une des actions particulièrement importantes de la méthylprednisolone consiste à soulager l'inflammation qui cause des symptômes comme une enflure, une démangeaison et une rougeur.

Mode d'emploi et posologie du médicament MÉDROL

Ce médicament doit être absorbé au cours d'un repas, de préférence en une fois, le matin.

Adultes

La posologie est variable en fonction du diagnostic, de la sévérité de l'affection, du pronostic, de la réponse du patient et de la tolérance au traitement.

Traitement d'attaque : de 0,3 mg à 1,0 mg/kg/jour de méthylprednisolone (soit 0,35 mg à 1,2 mg/kg/jour équivalent prednisone). A titre indicatif : 4 à 14 comprimés chez un adulte de 60 kg.

Au cours des maladies inflammatoires graves, la posologie varie de 0,60 mg à 1,00 mg/kg/jour de méthylprednisolone (soit 0,75 mg/kg/jour à 1,2 mg/kg/jour équivalent prednisone). A titre indicatif : 9 à 14 comprimés par jour pour un adulte de 60 kg.

Arrêt du traitement

Le rythme du sevrage dépend principalement de la durée du traitement, de la dose de départ et de la maladie.

Le traitement entraîne une mise au repos des sécrétions d'ACTH et de cortisol avec parfois une insuffisance surrénalienne durable. Lors du sevrage, l'arrêt doit se faire progressivement, par paliers en raison du risque de rechute : réduction de 10% tous les 8 à 15 jours en moyenne.

Pour les cures courtes de moins de 10 jours, l'arrêt du traitement ne nécessite pas de décroissance.

Effets secondaires possibles 

  • une augmentation ou une diminution de l'appétit;
  • des bouffées de chaleur;
  • un changement de la couleur de la peau au lieu d'injection;
  • un état de nervosité ou de l'agitation;
  • des étourdissements ou une sensation de tête légère;
  • de la constipation;
  • de la diarrhée;
  • de la nausée;
  • de la rougeur, de l'enflure, ou de la douleur au lieu d'injection;
  • de l'indigestion;
  • une rougeur faciale;
  • une sudation accrue;
  • des troubles du sommeil;
  • des vomissements.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la méthylprednisolone ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • la varicelle;
  • le syndrome de Cushing;
  • une kératite à herpès simplex;
  • des infections fongiques systémiques (dans le sang);
  • la tuberculose;
  • la vaccine (réaction au vaccin contre la variole);
  • une faible numération des plaquettes;
  • le traitement avec un vaccin vivant ou un vaccin vivant atténué.

Conseils

Un traitement prolongé de plus de quelques jours peut nécessiter :

  • la diminution de la consommation de sel,
  • la prise de potassium (prescrit par le médecin),
  • un régime riche en protéines et en calcium, pauvre en glucides.

achat correct, mais bocup d'effets secondaires

Bonsoir super excitation, après angine aussi. rien ne m'est supportable, en + je devais en prendre 3 le matin, fuite des idées, rythme cardiaque augmenté ! ! terrible ce medoc.

Ecrire un avis

    Mauvais           Bien
Pharma-chez-vous.fr utilise des cookies. Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.